Bernard POULLAIN

Comme bien d’autres poètes avant lui, c’est seulement la cinquantaine passée que Bernard POULLAIN a vu naître en lui la fibre de l’écriture poétique, qui est devenue son moyen d’expression préféré.

Être toujours un enfant rebelle, rêveur, le besoin de s’émerveiller, d’exprimer la beauté pour la partager, écrire pour apaiser un bouillonnement intérieur et les vagues de l’âme, témoigner des errements du monde, s’interroger sur le temps et l’après, voilà quelques-unes des principales motivations, conscientes ou inconscientes, qui ont présidé à son entrée en poésie. Celle-ci, fine et élégante, s’appuie généralement sur une structure typiquement classique.

« Les mots que le vent m’apporte » est sa cinquième publication.


Ouvrage(s) de Bernard POULLAIN
présent(s) dans la boutique Flammes Vives